À PROPOS

Note d’intention

BasarKus n’est pas un être comme les autres ! Créature à deux têtes et multiples jambes, il a aussi plein de bras.

D’aventures en aventures, il roule sur lui-même à l’infini. Il en a toujours été ainsi. Il est heureux comme ça, en parfaite harmonie avec lui-même.
Mais en découvrant qu’il a deux cœurs, BasarKus s’interroge. Et s’ils étaient deux en réalité ?
S’ils sont deux, ils semblent unis pour la vie ! Comme collés, inséparables et indivisibles… Plus forts, en sécurité. A deux !

Mais poussés par une furieuse curiosité, ils ne résistent pas à l’envie de se dissocier. C’est la chose la plus effrayante et excitante qu’ils aient jamais faite.

 

 

Leurs jeux consistent désormais à surmonter leurs peurs et à expérimenter coûte que coûte la séparation. Au cours de leurs péripéties, ils découvrent qui ils sont et de quoi ils sont vraiment capables chacun, seuls.

La Fabuleuse histoire de BasarKus est un duo virtuose et malicieux entre cirque et danse. Markus au jonglage et Basil en acrobatie. Ici, ils n’ont de cesse de créer des ponts entre leurs Arts poussant le dialogue jusqu’à la limite.

La quête d’identité et la notion d’hybridité sont au centre de cette histoire. Passant de la symbiose à la séparation-individualisation. Où commence et où finit mon corps ? Qui est cet autre que moi ? Comment l’accepter ? Autant de questions qui construisent cette ode à la découverte de soi.

À PROPOS

PRESSE

Un enthousiasmant duo de cirque pour explorer la construction de l’identité. Portés avec élan et joie, par deux jeunes artistes de la piste, La Fabuleuse histoire de BasarKus est un spectacle à leur image, malicieux et joueur, impressionnant et drôle. Une histoire de cirque et d’amitié où le corps parle aussi sûrement que les mots. C’est aussi l’histoire d’un petit spectacle devenu grand. (…) une enthousiasmante création qui remporte un franc succès auprès des petits comme des grands et qui n’en finit pas de tourner. Hautement recommandable ! Paris Mômes – Maïa Bouteillet

Une créature à deux têtes, quatre bras et quatre jambes, a envie de découvrir le monde et prend alors conscience qu’elle n’est pas une, mais deux !
Ici, c’est le langage du corps, la performance physique et la danse contact qui permettent d’aborder le thème de l’identité, à l’heure où les petits font la découverte de soi et de l’autre. Les deux interprètes, respectivement jongleur et acrobate, jouent leur propre partition corporelle pour passer de l’unité à la division, de l’harmonie à la séparation, entre peurs et aspirations. La chorégraphie de Sylvère Lamotte permet à ce duo malicieux de raconter sans mots et d’explorer les possibilités du corps, son agilité, ses acrobaties. Des aventures qui ne manquent ni d’humour ni de talent. Télérama  TTT  Très bien – Françoise Sabatier Morel

 

 

Dans un joyeux bazar, les deux siamois circassiens se lancent dans d’acrobatiques expériences pour tester les limites d’une délirante cohabitation. Le Télégramme

 

Spectacle à partir de 3 ans pour duo circassien, acrobate et jongleur, La Fabuleuse histoire de BasarKus de Sylvère Lamotte est à la fois une recherche poussée sur l’association des deux disciplines, et une histoire qui aide à surmonter la peur de la séparation. BasarKus, c’est un étrange animal à quatre bras, à quatre jambes, à deux têtes et à deux cœurs. En même temps, BasarKus c’est, très visiblement, Basil Le Roux et Markus Vikse, deux apprentis de l’Académie Fratellini, qui évoluent serrés l’un contre l’autre : leur unicité n’est qu’une vue de l’esprit. BasarKus prend bientôt conscience de son caractère dual, et se trouve assez de courage pour tenter la séparation et en explorer les limites : c’est un événement aussi excitant qu’effrayant. Ce spectacle est l’occasion pour les deux interprètes de mêler jonglage et acrobatie, et de pousser cette fusion aussi loin qu’ils le peuvent. Une courte fable sur le courage d’explorer, sur la découverte de soi… qui est en même temps prise de conscience de l’Autre. La Terrasse – Sélection spectacles Avignon de Mathieu Dochtermann

Création 2022

Production L’Académie Fratellini
Chorégraphie Sylvère Lamotte
Créé avec  Basil Le Roux et Markus Vikse
Interprété par Basil Le Roux et Markus Vikse ou Sian Foster et Pablo Garretón Cortés ou Simón Aravena et Matthis Walczak ou Julien Desfonds et Anton Euzenat

Régie Clément Janvier ou Sébastien Gourdier ou Lucas Veriepe ou Julien Guenoux ou Quentin Régnier en alternance
Création son Louise Blancardi
Création costumes Marion Vasnesch
Création lumières Jean-Philippe Borgogno

DISTRIBUTION

SOUTIENS

Production L’Académie Fratellini et la Compagnie Lamento
Partenaires pour l’accueil en résidence Houdremont Centre Culturel La Courneuve, L’Espace Périphérique et le théâtre des Bergeries à Noisy-le-Sec.


La Cie Lamento est soutenue par la Direction Régionales des Affaires Culturelles Auvergne Rhône-Alpes, Ministère de la Culture et de la Communication au titre du conventionnement 2 ans, par le département d’Isère et la ville de Grenoble.

Elle est en « résidence artistique en Isère » dans le cadre du dispositif triennal du département et de la communauté de communes des Balcons du Dauphiné.
Elle est également associée à La Rampe-La Ponatière Echirolles, Scène conventionnée Art et Création danse et musiques.

VIDÉO

TEASER

call to action

Besoin d’un renseignement, d’une information ?
next

Voyage au bout de l'ennui